Les employés de la mairie

De Gauche à Droite : Anita Delmas, Christine Kaddouch, Corine Alonso, Delphine Restoueix, et Chantal Sourbet

En mairie, l’équipe vous accompagne pour vos demandes de :

  • carte d’identité ;
  • acte d’état civil (naissance, mariage, décès) ;
  • déclaration de reconnaissance d’enfant ;
  • naissance ou décès ;
  • préparation de célébration de mariage ;
  • inscription d’entrée à l’école, à la garderie périscolaire ;
  • container pour les déchets ménagers ;
  • urbanisme (permis de construire, certificat d’urbanisme, déclaration préalable de travaux) ;

recherches cadastrales …

L'équipe technique

De gauche à droite : Christophe Bouyssy, Christelle Ballade, Davy Guttierez, Alexandre Cabannes, Manuel Goncalves.

L’équipe technique est certainement la mieux connue de la population. Son activité extérieure lui permet d’être au contact des administrés ; elle en recueille les idées, les savoirs et aussi les doléances.

Sur les voies communales, les saisons rythment son travail, elle y réalise le désherbage des allées gravées, le fauchage des bords de pistes, des chemins communaux, le bouchage des trous et le bûcheronnage. Pour le nettoyage des rues, pas de saison, c’est tout au long de l’année que l’équipe intervient. Il en est de même pour l’entretien du stade, tantôt la tonte ou le bouchage des trous, tantôt le ramassage des feuilles ou les pointes (aération du sol).

C’est maintenant Davy qui est le responsable de l’organisation des travaux.

Muni de son permis super-lourd,  Alexandre entretient le gros matériel et qui réalise les tranchées, le curage des fossés, le fauchage.

Christelle, compétente en horticulture choisit les plantations et organise leur entretien. Elle travaille en collaboration avec Christophe sur le bon fonctionnement de la station d’épuration.

Christophe met ses connaissances en électricité et son ingéniosité au service de la commune, des écoles, des associations, pour les réparations et les aménagements qui rendent à tous la vie plus facile.

Manu apporte ses compétences pour tout ce qui est maçonnerie, carrelage, il fait aussi les tontes des bords de route.

À tour de rôle et chaque semaine, l’un d’entre eux se détache et se met à la disposition du secrétariat de la mairie pour :

  • l’ouverture et la fermeture des locaux et de l’église,
  • les courses,
  • l’accompagnement des entreprises extérieures,
  • les interventions d’urgence (divagations de chiens, arbres tombés, etc.).

Tous les membres de cette équipe sont titulaires.

Les ATSEM

 


De gauche à droite :Christelle Beynard, Sylvie Duclerc Sandrine Maurin .

Au nombre de 3 à Landiras, les ATSEM ont un rôle essentiel et parfaitement défini dans la vie scolaire des enfants en les accompagnant tout au long de la journée : elles sont chargées de l’assistance au personnel enseignant pour la réception, l’animation et l’hygiène des jeunes enfants.

Ainsi, elles sont là le matin pour assurer l’accueil dans la classe puis elles préparent les activités et assistent l’enseignant dans leur mises en oeuvre.

Ce sont elles qui veillent à l’hygiène en accompagnant les bambins aux sanitaires et en veillant au lavage des mains. Elles sont encore présentes pour aider aux repas et au goûter et assurer la surveillance entre 12 h et 13 h. Elles participent aux NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) entre 15 h 45 et 17 h 30.

Enfin, elles sont toujours là à la fin de la journée pour la remise en ordre et en état de propreté les locaux, les classes et le matériel utilisé par les enfants.

Elles peuvent assurer les premiers soins et faire le lien entre l’enfant et les parents. Elles sont aussi de vraies références pour nos enfants sur le plan affectif et social.

Elles sont toutes titulaires sauf Cybill GARCIA-ROJO qui est sous contrat.

Le personnel d'Entretien

De gauche à droite : Dominique Wageabaert, et Béatrice Sokowski (Maryse Léglise était absente le jour de la photo)

A l’entretien des espaces de la vie communale, Béatrice, Dominique et Maryse sont les agents techniques chargées de l’entretien des bâtiments communaux.

A l’école primaire c’est plus de 800 m2 de surface au sol que tous les soirs il faut remettre en état pour qu’élèves et maîtresses retrouvent le lendemain un environnement accueillant.

Pour ce travail elles ont à leur disposition des outils adaptés à l’efficacité mais aussi des produits respectueux de l’environnement.

Sensibilisées sur les responsabilités qu’elles ont au niveau de l’hygiène, elles assurent deux fois par jour la désinfection des sanitaires.

Le mercredi après-midi c’est un nettoyage plus approfondi de chaque classe qui leur est demandé;

et puis viennent les petites et grandes vacances  où tous les locaux sont revus du sol au plafond. Pour ces gros travaux de décapage, beaucoup plus physiques, la commune a depuis toujours équipé le personnel de machines performantes. Seul le lavage des vitres et les dépoussiérages en hauteur sont confiés à une entreprise de propreté.

Petit à petit les locaux scolaires sont réhabilités avec des matériaux modernes ce qui rend le travail plus facile mais aussi les résultats plus encourageants.

Soucieuses d’adapter leurs méthodes et d’améliorer leurs conditions de travail , cette année elles ont choisi de suivre des formations, soutenues en cela par l’équipe municipale.

Mais l’école n’est pas le seul espace où l’entretien s’impose de façon journalière. La salle des fêtes, aux revêtements vieillissants, occupée en journée par les activités scolaires, le soir par les activités associatives et le week-end par les lotos, leur demande beaucoup d’énergie pour un résultat souvent peu évident. La maison des associations, plus récente et équipée de matériaux modernes;  est certainement mieux respectée par ceux qui la fréquentent : elle reste un des endroits les plus accueillants.

Trois fois par semaine elles se rendent au stade où elles assurent l’entretien des sanitaires. Là c’est encore un autre environnement qui les attend. Certes les aléas climatiques ont des conséquences directes sur l’entretien de ces locaux sportifs mais l’euphorie ou la déconfiture des fins de matches laisse quelquefois des traces indélébiles.

Avec des tâches répétitives et trop souvent peu respectées, ces agents assument un rôle indispensable à la vie collective tant au niveau du travail que des loisirs.

Le personnel de la Restauration Scolaire

De gauche à droite :Patricia Piet. Michèle Delest, Mickaël Degert, Christine Haddad.

Les matières premières arrivent chaque jour livrées par plusieurs fournisseurs (épicerie, surgelés, laitages, pain, légumes et fruits frais, viandes, poissons) puis tout reste à faire !

Le matin est réservé à la fabrication des repas. Michèle (plus connue sous le nom de Michou) et Christine fabriquent, chaque jour, les repas sur place : 40 kg de pommes de terre à éplucher pour les frites par ici, 40 kg de carottes pour les râper ensuite par là, salades à nettoyer, sauces à préparer, soupes confectionnées avec des légumes de saison, tarte aux pommes maison ! … Ne croyez pas que les menus arrivent tout prêts !

Les menus leur sont communiqués, au début de chaque mois, par le gestionnaire. En fonction des livraisons, il arrive qu’elles soient obligées de les modifier.

Des menus à thème sont proposés tout au long de l’année, à l’occasion de Noël, de l’Épiphanie, de la chandeleur (500 crêpes à préparer de très bonne heure !), de la semaine du goût…

Chaque matin, un agent de la cuisine passe dans les classes pour connaître le nombre exact d’enfants présents le midi à la cantine. Jusqu’à 240 repas peuvent être servis par jour et 120 le mercredi. A cela s’ajoute environ 30 repas que vient chercher une personne de Guillos pour l’école.

Une fois le repas préparé, les plats sont gardés au chaud et mis à disposition au fur et à mesure des arrivées. La cantine dispose de 96 places pour les maternelles et 90 places pour les primaires. Un agent de la cuisine se charge de faire arriver les classes au fur et à mesure pour ne pas saturer le service.

Les enfants de maternelle sont servis à table. Le self-service est réservé aux primaires. Ces derniers se servent l’entrée, le fromage et les desserts. Michèle leur sert le plat chaud. Elle s’attache à leur faire goûter chaque plat même si ce n’est que quelques bouchées, sans en aucun cas les forcer. Après avoir déjeuné, les élèves placent leurs plateaux sur un chariot que Christine récupère pour les laver.

Une fois par an, avant la rentrée de septembre, le ménage de l’ensemble du bâtiment est fait à fond, mais régulièrement à toutes les autres vacances, un entretien complémentaire est réalisé.

Le Personnel Périscolaire

De gauche à droite en bas : Mickaël Degert, Estelle Le Floch, Cybill Garcia-Rojo, Alice Auriede, Laëtitia Moine,

En haut :Dominique Waegebaert, Maxime Léglise, Isabelle Poirier, Manon Louarn, Camille Magré.

Ne figure pas sur la photo : Laurence Delest

Ces agents sont répartis pendant la journée de 15 h 45 à 17 h 30 :

  • 3 à 7 h puis un 4 ème à 8 h en fonction des jours
  • 10 le midi entre 13 h et 13 h 20
  • 14 de 15 h 45 à 17 h 30 (avec les ATSEM)
  • 4 de 17 h 30 à 18 h 30 en fonction des jours

Certaines personnes sont détachées sur plusieurs postes. Ainsi, les ATSEM intègrent le service d’accueil périscolaire après leur journée auprès des enfants de leur classe. Laëtitia  assure le nettoyage du restaurant scolaire le matin et l’après-midi et Mickaël aide à la préparation du repas.

Un petit déjeuner est servi jusqu’à 8 h 20 pour les enfants n’ayant pas eu le temps de le prendre chez eux. 70 enfants environ sont accueillis chaque matin.

Le midi est réservé au repas et au défoulement. 200 enfants environ sont présents. Des ballons, des cerceaux, des cordes à sauter et autre sont à leur disposition.. Isabelle se charge d’appeler les classes de l’élémentaire au fur et à mesure que la cantine se libère et veille aussi au calme lors du repas. Les maternelles déjeunent toutes ensemble sous l’œil des ATSEM, de Manon, Patricia . Les autres agents surveillent la cour de récréation des élémentaires et des maternelles.

Merci à tous pour leur polyvalence, leur patience, leur dévouement, leur disponibilité (remplacement d’ATSEM) envers les enfants et leur amabilité tolérante vis-à-vis des parents qui parfois ne respectent pas l’heure de fermeture.**

Le personnel est tout à tour confident, acceptant les câlins, rappelant le cadre, patient devant des enfants inconsolables ou agressifs, partenaires de jeux, calmant les pleurs, soignant les bobos, médiateurs de conflits. Que de casquettes pour une seule personne !!!

** Merci aux parents de respecter les horaires de fermeture de la garderie. Il arrive que le personnel doive patienter jusqu’à 19 h !  

Le personnel Périscolaire est sous contrat sauf Isabelle POIRIER