Historique de la commune

Situé à la limite de la vallée de la Garonne et à l’orée de la forêt landaise, LANDIRAS est un village rural dont toute trace du passé a disparu jusqu’au XIème Siècle de notre ère.

Origine du nom de LANDIRAS

L’origine du nom de LANDIRAS peut trouver trois explications :

  • LANDE-IRAS lieu de passage entre la vallée de la Garonne et la Lande.
  • La racine LAND, d’origine germanique, signifiant région ou province et le suffixe AS donnant une certaine importance, donnerait comme traduction : grande région.
  • Géographiquement ce village est établi :
    – en partie sur la limite extrême de la vallée de la Garonne rive gauche,
    – et juste au RAS d’une région au sol différent, la Lande, ce qui a pu donner ” AU RAS DE LA LANDE ” ou LANDIRAS.
Géologie

Il y a plusieurs millénaires, les terres actuellement situées entre le fleuve et l’océan étaient recouvertes par les eaux d’où le nom d’Aquitaine (Aqua = eau).

Les huîtres fossiles de SAINTE CROIX DU MONT en sont un témoignage évident.

Le sol de LANDIRAS conserve les traces de cette époque avec des plateaux graveleux, vestiges du passage du fleuve, des pierres fossilisées appelées TURRITELLES, des couches d’argile et de calcaire, en bordure des vastes étendues sablonneuses sur des nappes d’Alios, genre de grès imperméable.

Premiers habitants

Après le retrait des eaux, différentes peuplades vinrent s’installer dans notre région, en particulier les Celtes et par la suite nos ancêtres les Gaulois.

Nous pouvons imaginer que notre commune est habitée depuis des temps immémoriaux.

La butte située à 2 Kms au Sud-Ouest du village, dénommée LE TUCAU BLANC a la configuration d’un camp gaulois. N’oublions pas que les habitations gauloises étaient construites avec du bois, de la terre et du torchis, d’où l’absence de vestiges.

Les diverses invasions que subit notre région au cours de ce premier millénaire et les cataclysmes divers ont effacé toute trace de cette période.

Evolutions

Ce n’est qu’à partir du XIème Siècle que la vie de LANDIRAS va s’organiser. Les Seigneurs vont se succéder et le peuple vivra autour des Châteaux dans les premiers siècles avant de s’établir en hameaux dès le XIVème et XVème Siècle.

La “BAILLETTE”, les locations de terres, les fiefs, le partage des propriétés du Seigneur au XVIème Siècle et le partage de la Comtau au XIXème Siècle vont définitivement transformer notre village où chaque famille aura la possibilité de vivre de son travail avec néanmoins des obligations envers le Seigneur jusqu’à la Révolution Française de 1789.

Au cours des siècles, les Gaulois qui vivaient de la chasse et de la pêche vont s’adonner au travail de la terre et de l’élevage pour devenir aujourd’hui dans notre commune des viticulteurs, des éleveurs, des forestiers, des artisans, et des petits commerçants.

Vestiges

Ce sont deux mille ans d’histoire pour notre petite cité où parfois avec nostalgie, on évoque le passé et la richesse de son Patrimoine sauvegardé tels que:

  • le Tuco Blanc
  • la Chapelle de Brax
  • le Château de Landiras
  • l’Église St Martin
  • les Calvaires
  • les Lavoirs
  • les fours à pain
Photos d'époque